FAUCONMESPLIX...

Bon-sens et logique sur des questions de société inspirées de l'actualité...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Derniers sujets
» La récupération de l'énergie...
Mer 12 Juil 2017 - 19:01 par Admin

» Jeu de cartes
Jeu 29 Déc 2016 - 11:53 par Admin

» Puericulture: Baignoire pour bébé
Lun 19 Déc 2016 - 10:33 par Admin

» Wifi gratuit sans abonnement
Lun 19 Déc 2016 - 9:59 par Admin

» Les grandes villes
Dim 10 Juil 2016 - 11:23 par Admin

» La déroute agricole
Mar 1 Mar 2016 - 11:41 par Admin

» Education nationale... Mode sans échec...!
Mar 23 Fév 2016 - 10:33 par Admin

» bonjour à tous !
Mer 25 Nov 2015 - 11:52 par PIERRAL

» affaire des disparus de Mourmelon
Mer 25 Nov 2015 - 11:50 par PIERRAL

Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 L'affaire de Charlie Hebdo (exception)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 19/11/2013
Age : 67

MessageSujet: L'affaire de Charlie Hebdo (exception)   Mar 20 Jan 2015 - 16:43

Le massacre de Charlie Hebdo


Je voulais m’abstenir de réagir sur l’actualité mais je fais une exception pour…

Comprendre…

1 million 700.000 personnes ont défilé à Paris (4 millions en France) avec l’affichette « Je suis Charlie », création du styliste Joachim Roncin publiée dans Libération du lendemain de l’attentat.

Et pourtant, la logique est celle-ci :

- 4 millions personnes se sont rassemblées pour une manif destinée à donner une réponse unitaire et démocratique à l’acte de guerre des assaillants meurtriers, pour défendre la liberté d’expression si chère à notre Nation.

- Seulement  10.000 personnes environ, étaient lecteurs de Charlie Hebdo, en France. Pas les autres.

- Avec les obsèques de Charb relatés aux infos, c’est 3 millions 990.000 personnes qui ont été étonnées…, en découvrant, au son de l’Internationale, et avec l’intervention de  M. Mélanchon, que ce journal était de confession communiste.

Aussi, il faut rappeler, que la doctrine Marxiste refuse et exclue toute religion que le grand Karl dénommait « L’opium du peuple ».

Par essence même, cette doctrine prône l'anticléricalisme institutionnel, toutes religions confondues.

Alors, logiquement, il était simplement, normal que cet hebdo fustige par des dessins ou des mots, l’ensemble des religions présentent dans l’hexagone : Chrétiens, Juifs et Musulmans…
La publication des caricatures de Mahomet est offensante pour les Musulmans, et c’est fait pour ça. C'est leur Crédo, leur mission, leur religion. C'est leur droit aussi.

Parue le 30 septembre 2005 dans un journal danois, elles étaient reprises par Charlie Hebdo, le 8 février suivant, qui en remettait une couche en ajoutant ses propres caricatures à celles reproduites.

La reproduction de l’image du prophète n’est pas vraiment interdite dans l’Islam, mais, on ne se moque pas du prophète. La religion étant un paramètre intime, c’est chaque musulman qui s’est senti insulté.

Il ne faut, donc, pas s’étonner que l’hebdo ait fait l’objet de menaces ayant nécessité un garde du corps pour Charb et ses amis, et qu’une action punitive se soit déroulée la veille de la parution de la une sur le livre de Houellebecq, « Soumission », traduction exacte du mot « Islam ».

La liberté des uns s’arrête ou commence celle des autres, m’a-t-on appris.

La liberté et la provocation ont des limites quand elles mettent en danger des populations entières en France et à l’étranger où se trouvent nos expatriés.

Le terrorisme existe aussi, au bout d’un crayon.

Alors, 3 millions 990.000 personnes, non lecteurs, non informés sur cet organe, sont venus manifester leur refus du terrorisme et pour la liberté, chefs d’états en tête, aux côtés des 10.000 lecteurs habituels…

Mais, 3 millions 990.000 personnes se sont fait les porte-drapeaux de cette presse qui n’est pas forcement en accord avec leurs propres convictions.

Alors, «  Allah ouakbar », oui, « Dieu est grand et Mahomet est son prophète »: Cette phrase peut être reprise par n’importe quel chrétien ou juif, tant elle est naturelle pour les « religions du Livre ». Et ils la partagent tous.

En fait, les terroristes punissent la profanation de l’image du prophète et de l’Islam, le respect qui leur est refusé.

(Sur le plan politique, notre président, en prenant fait et cause pour cet hebdo, fait d’une pierre deux coups en regagnant l'estime d'une partie de son électorat qui lui échappe).

3 millions 990.000 personnes, à présent informées, conscientes qu’elles ont brandit des pancartes, revêtus des stickers « Je suis Charlie » se rendent compte qu’ils n’étaient pas venus pour soutenir ce journal. Et que c’est, pourtant, ce que retiennent les pays musulmans.

Nous devons le respect à toutes les victimes, quelque soit leurs origines et leurs confessions.

Nous devons, également le respect à toutes les religions et à leurs cultes.
C’est ça, la Laïcité de la France inscrite dans notre Constitution.

C’était juste un peu de logique dans cette actualité. Un peu … de République… de Démocratie… Liberté, Égalité, Fraternité…

On peut être pour la Paix, contre le terrorisme, contre tous les extrémistes et militer pour le respect des peuples et des religions sans être Charlie...

Simplement humains, respectueux et Français...

Êtes-vous toujours Charlie?

Vous croyiez quoi?

Sinon, Fauconmesplix..
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fauconmesplix.forumactif.org
 
L'affaire de Charlie Hebdo (exception)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» droit de reponse a O.Buisson dasn Charlie Hebdo
» Attentat à Paris à Charlie Hebdo
» Attaque contre Charlie Hebdo
» Charlie sur le bucher
» Aux familles des victimes de Charlie HEBDO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAUCONMESPLIX... :: Sécurité-
Sauter vers: