FAUCONMESPLIX...

Bon-sens et logique sur des questions de société inspirées de l'actualité...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Derniers sujets
» La récupération de l'énergie...
Mer 12 Juil 2017 - 19:01 par Admin

» Jeu de cartes
Jeu 29 Déc 2016 - 11:53 par Admin

» Puericulture: Baignoire pour bébé
Lun 19 Déc 2016 - 10:33 par Admin

» Wifi gratuit sans abonnement
Lun 19 Déc 2016 - 9:59 par Admin

» Les grandes villes
Dim 10 Juil 2016 - 11:23 par Admin

» La déroute agricole
Mar 1 Mar 2016 - 11:41 par Admin

» Education nationale... Mode sans échec...!
Mar 23 Fév 2016 - 10:33 par Admin

» bonjour à tous !
Mer 25 Nov 2015 - 11:52 par PIERRAL

» affaire des disparus de Mourmelon
Mer 25 Nov 2015 - 11:50 par PIERRAL

Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 La déroute agricole

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Combien seriez-vous prêt à payer en plus sur vos produits frais pour sauver nos filières agricoles?
0 centime
0%
 0% [ 0 ]
1 centime
0%
 0% [ 0 ]
2 centimes
0%
 0% [ 0 ]
3 centimes
0%
 0% [ 0 ]
4 centimes
0%
 0% [ 0 ]
5 centimes
0%
 0% [ 0 ]
Plus...
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 0
 

AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 19/11/2013
Age : 67

MessageSujet: La déroute agricole   Mar 1 Mar 2016 - 11:41

LA DÉROUTE AGRICOLE


La question n'est pas de savoir si notre agriculture doit suivre le modèle (bof..) allemand ou pas, mais quelles sont les possibilité de sortie de ce marasme.

Le monde paysan des éleveurs et agriculteurs, si j'ai bien compris, en ont assez de vivre de subvention et voudraient, seulement, pouvoir vivre de leur travail.

J'ai entendu sur telle ou telle chaine, que le Kg de viande qu'on leur achète 1,25 € ne leur permet pas de vivre et qu'un prix de 1,30 € suffirait à leur redonner le sourire.

Même chose pour le lait ou les céréales.

Alors, je lance le débat: Seriez-vous prêts à payer votre côte de porc ou votre steak, votre litre de lait ou votre farine 10 centimes de plus au Kg pour sauver nos paysans, ceux qui nous nourrissent et entretiennent nos espaces?

10 centimes, c'est 1 à 2 centimes sur votre côte ou votre steak, 2 centimes sur votre petit déjeuner... Jusqu'où seriez-vous prêts à aller pour sauver nos filières? Plus ? Moins?

L'Europe a prévu le rétablissement temporaire des contrôles aux frontières, en cas d'absolue nécessité, a-t-elle prévu de tels dispositifs pour les questions économiques?
Je ne suis pas compétent pour répondre mais, encore une fois, l'Europe s'est construite dans l'euphorie en mettant la "charrue avant les bœufs", au pays sucré des Bisounours, sans penser, qu'un jour, des sauvegardes particulières seraient à mettre en œuvre.

Pourquoi ne pas imposer aux grandes surfaces, une taxe, populaire pour une fois, de 10 c./ Kg INTÉGRALEMENT reversée aux producteurs concernés, quelque-soit la marchandise vendue à l'étal concerné?
Ainsi, une viande "origine européenne" serait également taxée (on pourra trouver un autre nom pour ceux dont cela blesse les oreilles) et le produit reversé aux producteurs français au prorata de leur ventes dans ce rayon.
Il ne s'agirait plus d'une aide, mais d'un complément de prix de vente imposé, juste rémunération du travail de l'Homme.

D'autres ont parlé de "TVA Sociale", mais, l'Europe considère qu'il s'agit de discrimination commerciale, donc, interdite. Même à titre temporaire?

Par exemple, M. X, producteur de porcs français, livre 200 Kg à la grande surface Y; M. W, 600 Kg,k etc... Le volume total est de 2 tonnes, toutes origines confondues: M. X recevrait 10% de la taxe, M. W., lui 30 %, et la taxe prélevée sur les autres origines, réparties au prorata. Le consommateur n'aurait qu'un centime ou deux répercutés dans son assiette. (ne me dites pas que ce serait plus compliqué à mettre en place qu'un RSI, qui ne fonctionne pas!)

Même la FNSEA, sur RTL, s'est dite opposée à tout ce qui augmenterait le prix au niveau du consommateur... Mais, là, on parle de 1 à 2 Centimes... Leur but est de faire plier la grande distribution.
Alors, faisons-les plier, d'accord, mais on ne peut pas attendre des lustres et cette "taxe" ferait le relais de la négociation.

A moins que cette "taxe" ne soit appliquée qu'à la surface de vente, mais, il y a fort à parier que celle-ci la répercuterait.

Il ne faut pas être dupe: Les grands circuits de distribution s'approvisionnent là où ils peuvent réaliser de meilleures marges, même si la qualité est en dessous. Leur faire entendre raison au nom de la solidarité est un rêve pieux illusoire: Ils ne sont pas là pour ça. Alors qu'une taxe (ou autre nom), ils sont obligés de l'appliquer.

Merci, d'ALIMENTER se débat,.. sinon...

Fauconmesplix...

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fauconmesplix.forumactif.org
 
La déroute agricole
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Au travail, sur la route, je suis 100% sécurité !
» Bientôt une route des falaises.
» Lepesqueux, la route du Rhum et les Conquérants.
» mon compagnon de route
» LA ROUTE DES CYGNES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAUCONMESPLIX... :: Société-
Sauter vers: