FAUCONMESPLIX...

Bon-sens et logique sur des questions de société inspirées de l'actualité...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Derniers sujets
» La récupération de l'énergie...
Mer 12 Juil 2017 - 19:01 par Admin

» Jeu de cartes
Jeu 29 Déc 2016 - 11:53 par Admin

» Puericulture: Baignoire pour bébé
Lun 19 Déc 2016 - 10:33 par Admin

» Wifi gratuit sans abonnement
Lun 19 Déc 2016 - 9:59 par Admin

» Les grandes villes
Dim 10 Juil 2016 - 11:23 par Admin

» La déroute agricole
Mar 1 Mar 2016 - 11:41 par Admin

» Education nationale... Mode sans échec...!
Mar 23 Fév 2016 - 10:33 par Admin

» bonjour à tous !
Mer 25 Nov 2015 - 11:52 par PIERRAL

» affaire des disparus de Mourmelon
Mer 25 Nov 2015 - 11:50 par PIERRAL

Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 La vitesse mathématiquement parlant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 19/11/2013
Age : 67

MessageSujet: La vitesse mathématiquement parlant   Dim 24 Nov 2013 - 22:31

VITESSE ZÉRO


Réduire la vitesse pour diminuer le nombre de morts sur les routes : Oui… !!

C’est mathématiquement une excellente idée. LOGIQUE !!!

En effet, si la vitesse n’est pas souvent la cause de l’accident, c’est un facteur aggravant indéniable.

Mais, alors, ne faisons pas les choses à moitié… !

En effet, il est démontré que :

- une vitesse infinie pour tous engendrerait un nombre de morts infini ;

- une vitesse nulle pour tous engendrerait un nombre de mort nul.

Fort de cette évidence mathématique, il ne faut pas transiger avec la vie :

Nous devons limiter la vitesse impérativement, à ZÉRO.

Toute autre décision amènerait à penser qu’une autre vitesse acceptable est celle qui engendre un nombre de morts acceptable.

Non ? Non ????? qui a dit « stupide » ???

A moins que la réduction de vitesse n’engendre un stress supplémentaire du conducteur (Syndrome du « dis, Papa, c’est quand qu’on arrive ? »), une somnolence précoce, une insouciance banalisée…. voire un dégout des escapades de fin de semaine si bénéfiques au tourisme de régions ? aux vacances… ? à l’emploi vacant plus loin de son domicile ? Etc.… ?

N’y a-t-il pas de vrais leviers à actionner ?:

Zéro alcool, zéro stupéfiant, conduite courtoise et responsable, véhicule entretenus, infrastructures responsables… etc.…..

Avec des véhicules de plus en plus sûrs, des routes de plus en plus sûres, moins polluantes, régulateurs de vitesse, GPS intelligents, …..

Réfléchir autrement…..peut-être….

Si les limites sont abaissés, êtes-vous sûrs que ceux qui se moquent des panneaux actuels respecteront les nouveaux ?

Ce ne sont pas les bons conducteurs qui posent problème... je crois...

Enfin, Fauconmesplix…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fauconmesplix.forumactif.org
 
La vitesse mathématiquement parlant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RECH] Boite de vitesse PK 9, faire offre
» Mathématiques amusantes …et gouvernementales
» La vitesse foudroyante du passé
» Mathématiques
» Le train à grande vitesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAUCONMESPLIX... :: Automobile-
Sauter vers: