FAUCONMESPLIX...

Bon-sens et logique sur des questions de société inspirées de l'actualité...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Derniers sujets
» La récupération de l'énergie...
Mer 12 Juil 2017 - 19:01 par Admin

» Jeu de cartes
Jeu 29 Déc 2016 - 11:53 par Admin

» Puericulture: Baignoire pour bébé
Lun 19 Déc 2016 - 10:33 par Admin

» Wifi gratuit sans abonnement
Lun 19 Déc 2016 - 9:59 par Admin

» Les grandes villes
Dim 10 Juil 2016 - 11:23 par Admin

» La déroute agricole
Mar 1 Mar 2016 - 11:41 par Admin

» Education nationale... Mode sans échec...!
Mar 23 Fév 2016 - 10:33 par Admin

» bonjour à tous !
Mer 25 Nov 2015 - 11:52 par PIERRAL

» affaire des disparus de Mourmelon
Mer 25 Nov 2015 - 11:50 par PIERRAL

Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Les dessous de la criminalité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 19/11/2013
Age : 67

MessageSujet: Les dessous de la criminalité   Dim 1 Déc 2013 - 11:22

LA CRIMINALITÉ


Voici un sujet délicat….


En ce qui me concerne, je ne comprends pas comment quelqu’un de sensé peut retirer la vie à un autre.

Bien sûr, nous le faisons quotidiennement sans vergogne, avec les animaux à l’étal du boucher ou du poissonnier, par procuration….

Je déteste les situations « irréversibles ».. Tout simplement parce qu’elles le sont et que je pense qu’on peut prendre une option un jour, et le regretter le lendemain…

Les actes que l’on commet sont lourds si leurs conséquences  le sont où auraient pu l’être.

Ainsi, une tentative de vol est un vol qui n’a pas achevé son œuvre.

Quand on parle d’assassinat ou de tentative d’assassinat, l’option prise est celle d’une impossibilité définitive de revenir en arrière.

Pour un vol, on peut toujours apporter réparation aux dommages…

Mais, un meurtre……


D’un esprit un tantinet manichéen, j’ai tendance à penser que l’acte lui-même est, d’abord, révélateur d’une incapacité de discernement de ses conséquences.

Et de revenir à ma première proposition présumant que la personne qui agit de la sorte, n’est pas sensée.

Le retrait de la vie ne s’inscrit dans nos actes que dans le cadre de la menace contre la survivance.  L’instinct de survie. Dans ce contexte, la légitime défense en est l’illustration.

L’esprit contrarié ou inapte trouvera toujours quelques justifications à se sentir menacé dans son intégrité corporelle ou psychique : C’est là que je parle du trouble du discernement qui me fait considérer qu’un criminel n’est pas apte à préjuger de la gravité à caractère irréversible de son acte.

Il parlera de pulsions, de voix (schizophrénie), de dissociation… : bref, tout un arsenal tendant à la conclusion de la nécessité impérative de commettre le méfait.

La loi prévoit que, en cas de troubles mentaux, la personne peut être considérée comme irresponsable au moment des faits et voir commuer une peine d’enfermement en obligation de soins ou d’enfermement psychiatrique.

Dans ce cas, tous les criminels sont irresponsables puisqu’ils optent pour des solutions définitivement irréversibles, incapable de discerner la portée de l’acte.

Toutes les séries télévisées nous démontrent les mécanismes de ces esprits criminels, et ce n'est pas un hasard.

En cas de conflit, donner une bonne leçon à quelqu’un, voire le blesser, est réversible et réparable…. Mais, la mort…. !?!


Alors, toutes les mises à l’épreuve, peines de prison ou autres ne donneront pas plus de raison à celui ou celle qui n’en a pas. C’est peut-être une piste suffisante pour conduire à la récidive….

Alors, pourquoi ne pas assortir les peines, de soins psychiatriques systématiques.

Ce qu’attend la Société, c’est sa sécurité, c'est-à-dire que les criminels, assassins, violeurs, et autres, soient placés dans l’incapacité de la récidive.

Si on part du principe qu’ils souffrent d’un trouble du comportement, celui de l’absence de discernement,  qui les rend dangereux pour la société, la société doit être en mesure de soigner ces personnes à défaut de les guérir, et de les isoler s’ils sont encore nuisibles potentiellement.


Peut-être faut-il compléter le code pénal en ce sens. Ce serait logique.


En tous cas, Fauconmesplix…..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fauconmesplix.forumactif.org
 
Les dessous de la criminalité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» P'tit dessous à -50%
» Sans dessous dessous (Silky Underwear)
» Besoin d'avis p'tits dessous et Demain propre... svp
» petit pea des ptit dessous
» La forteresse de Cluis-Dessous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAUCONMESPLIX... :: Justice-
Sauter vers: