FAUCONMESPLIX...

Bon-sens et logique sur des questions de société inspirées de l'actualité...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Derniers sujets
» La récupération de l'énergie...
Mer 12 Juil 2017 - 19:01 par Admin

» Jeu de cartes
Jeu 29 Déc 2016 - 11:53 par Admin

» Puericulture: Baignoire pour bébé
Lun 19 Déc 2016 - 10:33 par Admin

» Wifi gratuit sans abonnement
Lun 19 Déc 2016 - 9:59 par Admin

» Les grandes villes
Dim 10 Juil 2016 - 11:23 par Admin

» La déroute agricole
Mar 1 Mar 2016 - 11:41 par Admin

» Education nationale... Mode sans échec...!
Mar 23 Fév 2016 - 10:33 par Admin

» bonjour à tous !
Mer 25 Nov 2015 - 11:52 par PIERRAL

» affaire des disparus de Mourmelon
Mer 25 Nov 2015 - 11:50 par PIERRAL

Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Affinités et ...rythme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 19/11/2013
Age : 67

MessageSujet: Affinités et ...rythme   Sam 11 Jan 2014 - 16:45

AFFINITÉS ET RYTHMES




Je voudrais vous livrer une conviction que j’ai acquise au fil de ma vie.

On parle de relations entre les personnes dans le cadre du travail, familial, sentimental, sportif…. Et je voudrais apporter ma pierre à l’édifice.

J’ai remarqué que nous parlions toujours en termes d’affinités, d’oppositions ou de complémentarités.

Peut-être manque-t-il un élément : le rythme.

Comme dans une chanson... : la musique, les paroles, les orchestrations, les instruments et … le rythme…


Dans l’évolution de la vie, chacun a son rythme, voire, ses rythmes au fil du temps….

Dans un couple jeune, les évolutions sont encore fragiles et incomplètes, immatures.

Au siècle dernier, l’union de deux personnes était « pour la vie » et il fallait sauver les apparences au cas où l’ « enthousiasme » s’amenuisait avec le temps (quand cette union n’était pas arrangée d’avance).

Ainsi, à 20 ans, on trouvait « tout bien » chez l’autre et partait ensemble pour la vie.

Lorsque les différences étaient assumées, on disait qu’ « on se complétait »…
Et ça marchais : Mêmes affinités, mêmes rythmes et des choses à partager et faire découvrir…

Puis, chacun sur son biorythme, les écarts de compréhension et d’acceptance se creusent jusqu’à devenir insupportables.
Les "complémentarités" deviennent des écueils.



Alors, trois solutions :

- On serre les dents….
- On montre les dents…. Et on s’ « organise » différemment…
- On se sépare, chacun vivant à son « rythme ».

Dans la vie professionnelle, les loisirs, les relations, les affinités ne suffisent pas non plus.

Lorsque se créent des synergies, elles ne se font pas sur l’âge ou le milieu, mais sur les affinités et… le rythme.
 
J’ai pu remarquer que des « équipes » ou « équipages » ne fonctionnaient que lorsque le rythme était compatible:

Un pool de compétences complémentaires ne donne pas une synergie constructive et efficace sans cette notion de rythme.

Un couple qui se rencontre tardivement bénéficie de deux atouts :

- Ils savent tous les deux ce qu’ils veulent, mais, surtout ce qu’ils ne veulent plus…

- Ils se rencontrent au même niveau de rythme qui n’évoluera que très peu dans le temps et ne creusera pas de fossés pendant de nombreuses années.


Une équipe professionnelle, sportive ou de loisirs suivra les mêmes règles et, peu importe l’âge ou l’origine de chacun, du moment qu’on soutient le rythme ou le fait évoluer de conserve.

La tolérance du rythme est étroite et une « locomotive » dans une équipe ne peut entraîner le train de la réussite que si l’écart est ténu.

Un membre de l’équipe qui se sent distancé est malheureux et cherchera à intégrer une autre dynamique en quittant celle qui ne lui correspond plus.

Peut-être cette notion de rythme de vie, de pensée, de décision, de l’impétuosité vivace au calme réfléchi voire, à l’indolence, est ignorée de beaucoup, mais, il faut constater que c’est une composante importante… comme pour une chanson…

Veiller au rythme, c’est cimenter une action, une équipe, un couple, l’envelopper dans une dynamique ponctuée et récurrente…

Sinon, Fauconmesplix…..

PS : Vous pouvez vous reporter également, à l’article « Éducation nationale… mode sans échec » qui procède de la même logique et cohérence.
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fauconmesplix.forumactif.org
 
Affinités et ...rythme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rythme régime dukan
» Rythme bébé 4 mois 1/2
» Et plus si affinités (Friends with Benefits)
» Luc Chatel veut expérimenter un nouveau rythme scolaire
» Rythme des parents / rythme des enfants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAUCONMESPLIX... :: Société-
Sauter vers: