FAUCONMESPLIX...

Bon-sens et logique sur des questions de société inspirées de l'actualité...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Derniers sujets
» La récupération de l'énergie...
Mer 12 Juil 2017 - 19:01 par Admin

» Jeu de cartes
Jeu 29 Déc 2016 - 11:53 par Admin

» Puericulture: Baignoire pour bébé
Lun 19 Déc 2016 - 10:33 par Admin

» Wifi gratuit sans abonnement
Lun 19 Déc 2016 - 9:59 par Admin

» Les grandes villes
Dim 10 Juil 2016 - 11:23 par Admin

» La déroute agricole
Mar 1 Mar 2016 - 11:41 par Admin

» Education nationale... Mode sans échec...!
Mar 23 Fév 2016 - 10:33 par Admin

» bonjour à tous !
Mer 25 Nov 2015 - 11:52 par PIERRAL

» affaire des disparus de Mourmelon
Mer 25 Nov 2015 - 11:50 par PIERRAL

Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Le réchauffement de la planète

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 19/11/2013
Age : 67

MessageSujet: Le réchauffement de la planète   Mar 25 Mar 2014 - 18:13

LE RÉCHAUFFEMENT DE LA PLANÈTE


Vaste sujet …..

Qui est-il ? Les conséquences ?

Quel réchauffement ?

On parle du réchauffement de la planète, savamment, et, en fait, il semble que les experts se contredisent ou se confortent, au fil du temps, sans que l’on ne puisse se faire une véritable opinion.

Les météorologues, les observateurs de tous poils, ont observé, qu’effectivement, la température globale de notre Terre est en augmentation régulière.
Les calottes glaciaires fondent, le niveau des eaux monte…..

Est-il besoin de rappeler que, dans l’histoire de notre planète, celle-ci a connu des périodes de glaciations et des périodes de sècheresse, alors que l’activité industrielle n’existait pas.
Certaines régions ont changé de climat des millions de fois depuis la nuit des temps et l’humain n’existait même pas en rêve…

A ce réchauffement climatique, il semble exister deux raisons principales. :
- Le réchauffement planétaire
- L’effet de serre.

Le réchauffement planétaire :

Il n’est pas dû qu’à l’activité de l’homme.

Soyons logiques et révisons…

Reprenons nos cours :

La Terre et son satellite, la Lune, tournent autours du Soleil. Cet ensemble planétaire tourne autour de ce Soleil selon une trajectoire elliptique à environ, 150 millions de km.

Il y a donc, quatre équinoxes qui définissent quatre points particuliers ce cette courbe, les plus éloignés et les plus près.

De plus, l’inclinaison de son axe fait que les saisons  dans un hémisphère ne ressemblent pas à celles de l’autre car l’angle de frappe des rayons est différent.

Cette distance à notre étoile est déterminée par l’équilibre entre la force centrifuge (qui tend à nous éloigner, comme une balle attachée à un élastique de Jokari) et à la force centripète qui, par attraction des masses, voudrait faire retomber la Terre dans le Soleil (comme lemême fameux élastique qui nous ramène la balle dans la figure).

Idem avec la Lune qui voudrait tomber sur la Terre.  

Les adeptes d’aéromodélismes en vol circulaire me comprennent.

Nous savons, qu’en physique, pour qu’il existe une force centrifuge et centripète, il faut une vitesse pour engendrer un couple cinétique:

Actuellement, nous voguons à environ 30 km/ seconde…. Pas de radars… ouf….
Alors, sachant qu’en se rapprochant du Soleil, ça chauffe et qu’en s’en éloignant, sans se refroidit, on comprend vite que cet équilibre fragile entre chaud et froid ne tient qu’à un fil… élastique... invisible.

Pour modifier les conditions climatiques de notre Terre, il faut donc, soit qu’elle se rapproche du Soleil (et sa température augmente de manière homogène), soit que son axe de rotation change d’inclinaison (et ce sont les saisons, les climats qui se déplacent).

Qui pourrait faire que la Terre s’approche ou s’éloigne de son étoile ?

- Tout d’abord un allègement du binôme Terre-Lune. Chaque objet que nous envoyons dans l’espace, même de quelques dizaines de tonnes, allège ce binôme et nous rapproche du Soleil

- Mais, en compensation, nous recevons quelques milliers de tonnes de météorites qui viennent alourdir et, donc, éloigner notre planète. Même « vaporisés » dans l’atmosphère, ou en orbite, ces fragments entrent dans le calcul du poids de notre vaisseau.

- Il suffirait donc, que la trajectoire de notre bon vieux globe se trouve allégé par des envois massifs d’engins explorateurs d’espace ; que la Lune se sépare de notre Terre, ou que la collision avec certains météores changent la trajectoire ou la vitesse de notre course.

Un météore frappant notre espace dans le sens de notre course apporterait une énergie qui accélèrerait notre course et donc, nous ferait prendre une position elliptique plus éloignée. En revanche, une collision « frontale », ralentirait notre planète et ce coup de frein, augmenté du poids de l’astéroïde, nous rapprocherait du feu de notre astre.

Et cela, nous n’y pourrons rien…. A part, comme en science fiction, aller détruire ces menaces avant qu’elles ne s’approchent trop près.

C’est un des projets de la Nasa qui n’est donc, pas aussi ridicule qu’il en a l’air.

Que pouvons-nous faire ?

Actuellement, le seul élément à notre portée (facile à dire) est la limitation des gaz à effet de serre.

Mais, j’ai entendu, ci et là, que 80% de ces gaz proviendraient des éruptions volcaniques : Il faut donc, interdire les volcans... lol….

Bien sûr, depuis le temps, ces émissions volcaniques sont intégrées à la régulation de l’effet de serre « normal » de notre système écologique. A nous de ne pas en rajouter.

Qu’adviendra-t-il ?

Ce qu’il est toujours arrivé, c'est-à-dire l’adaptation de nouveaux équilibres climatiques et la Terre continuera de tourner.

Un mot sur la montée des eaux :

Par le cycle de l’hydrogénèse de notre planète, un équilibre adviendra, probablement, inférieur aux prévisions alarmistes les plus folles.
En effet, réchauffement signifie : fonte des glaces + extension des zones humides (mers, océans, etc..), une extension en surface, plus qu’en hauteur.
Donc, réchauffement signifiera évaporation+++ sur des surfaces liquides plus vastes, et donc, abaissement du volume des masses liquides par cette évaporation ; donc, baisse du niveau…. Etc….

Il semble, donc, raisonnable de penser que ce réchauffement, par effet de serre, se limitera à quelques mètres ou centimètre seulement, réduisant d’autant les surfaces émergées et, espérons-le, l’activité humaine.
Mais, en « noyant » certains cônes volcaniques, l’émission éruptive sera elle aussi en perte de vitesse et, un jour…. Tout redeviendra comme avant… mais avant, quand ?

Il nous appartient, donc, de limiter ces gaz à effet de serre que nous produisions, pour temporiser quelques temps mais, ce qui est incontournable, ça s’appelle la Nature…. Et ces cycles continueront à s’alterner…

Alors, ...Fauconmesplix…..comment fonctionnent ces fameux cycles….
Comment éviter que le ciel ne nous tombe sur la tête…..
Sommes-nous si puissants pour bouleverser notre planète ou ne faisons-nous que subir l’inéluctable…. ???

Que s’est-il passé ?

Merci  aux contributeurs de ce sujet pour en savoir un peu plus…..

A voir: http://www.humanite-biodiversite.fr/doc/les-contre-verites-du-dernier-pamphlet-climatosceptique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fauconmesplix.forumactif.org
 
Le réchauffement de la planète
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAUCONMESPLIX... :: Environnement, Ecologie-
Sauter vers: