FAUCONMESPLIX...

Bon-sens et logique sur des questions de société inspirées de l'actualité...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Derniers sujets
» La récupération de l'énergie...
Mer 12 Juil 2017 - 19:01 par Admin

» Jeu de cartes
Jeu 29 Déc 2016 - 11:53 par Admin

» Puericulture: Baignoire pour bébé
Lun 19 Déc 2016 - 10:33 par Admin

» Wifi gratuit sans abonnement
Lun 19 Déc 2016 - 9:59 par Admin

» Les grandes villes
Dim 10 Juil 2016 - 11:23 par Admin

» La déroute agricole
Mar 1 Mar 2016 - 11:41 par Admin

» Education nationale... Mode sans échec...!
Mar 23 Fév 2016 - 10:33 par Admin

» bonjour à tous !
Mer 25 Nov 2015 - 11:52 par PIERRAL

» affaire des disparus de Mourmelon
Mer 25 Nov 2015 - 11:50 par PIERRAL

Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 La clim, en voiture !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 19/11/2013
Age : 67

MessageSujet: La clim, en voiture !   Ven 6 Juin 2014 - 19:32

La clim en voiture


Je poursuis mes digressions sur notre besoin de fraîcheur.

En voiture !!!

J'ai entendu des poncifs, étayés comme des certitudes, qui prétendent que la clim en voiture, ce n'est pas écologique (ça y est, on a lâché le grand dogme), ça consomme plus; c'est mauvais pour la santé...

Je voudrais modérer ces différentes affirmations en y apportant ma propre expérience.. logique...qui vaut ce qu'elle vaut.

Je parle d'une clim de nouvelle génération ENTRETENUE.

1- Ce n'est pas écologique, ça consomme plus:

La clim, dans une voiture, est à différencier du système de chauffage.

La clim "fabrique" du froid, alors que je chauffage "récupère" de la chaleur.

Plusieurs études du net prétendent que l'utilisation de la clim augmente la consommation de carburant d'environ 0,2 l/100 km.

Alors, prenons un trajet Paris-Marseille: 775 km.

Si vous partez au matin, vous aurez besoin du chauffage au départ et de la clim à l'arrivée. Sinon, à l'inverse, c'est à l'arrivée que vous n'en aurez plus besoin en arrivant le soir.

Basons-nous, donc, sur 350 km avec clim.

La production de CO2 par litre de carburant dépend de celui utilisé. On prendra 2,6 Kg/l pour le diésel, 2,4 Kg/l pour l'essence et, 1,7 pour le GPL (oui, tant que cela, et qui consomme 30% de plus). (source : http://www.carte-grise.org/explication_calcul_bilan_co2.htm)

Je prends le pire des cas avec un diésel:

Pour une consommation de 4,8 l/100 (ma C4), je vais user 17 litres de GO et, donc, produire 43,7 kg de CO2.
Avec la clim, 17,5 litres soit 45,5 Kg de CO2.
Soit 1,8 Kg de différence sur mon trajet de 34 kg (moins de 5%, soit 6 /100.000ème au km.)

Sur le plan dépense, avec un litre de GO à 1,30 € (plein fait hors autoroute avant le départ..) 22,10 € sans clim et ... 22,75 € avec clim.
Soit 65 centimes sur mon trajet !

Donc,

Impact écologie: < 5%
Surcoût: 65 centimes d'€.


Cela sous-entend que l'on a pas utilisé la clim quand le chauffage était nécessaire, mais bien le moyen adéquat.

2- C'est mauvais pour la santé:

Certains détracteurs vous diront que la clim, ça enrhume, et il y a des allergies.

Faux, je pense.

a) En effet, ce qui enrhume, c'est le gradient de température, c'est-à-dire, les variations soudaines.

En effet, je suis monté dans des véhicules (taxis, ambulances,amis,..) où la clim était réglée sur ... 14°:
Quand il fait 28° dehors, vous avez un différentiel de 14°, du simple au double... et là, vous vous enrhumez!

Quand, vous sortez du véhicule, vous passer à 28° et là.... vous avez un choc thermique important et.. dangereux!

Personnellement, je me bornerai à mon mode personnel.

Déterminez votre température de confort: Pour moi, 21 à 22°
Voilà ma cible.

En hiver, j'arrête mon chauffage réglé sur 22° C, 1/4 d'heure avant mon arrivée, quitte à baisser d'un filet mes vitres. L'été, je fais de même, avec la clim, et évite, ainsi, les chocs si redoutables.

Je ne suis pas vertueux, seulement une habitude à prendre qui se fait ensuite, naturellement.

b) Quant aux allergies, accusations pratiques pour qualifier les micro-rhumes précédents, elles ne reposent sur rien car il faudrait que la clim introduise un allergène dans l'atmosphère de l'habitacle pour créer ce type de désagrément.
Au contraire, les voitures récentes proposent des filtres à particules et à pollens qui évitent les éléments de l'air extérieur et les moisissures (dans les régions où elles peuvent se développer) .

Il n'existe, donc, que des congestions nasales d'origine thermique et non allergique.

Alors, où est la vérité....

Je ne la connais pas, mais je procède ainsi:

- Je mets le chauffage quand la température extérieure est inférieure à celle de l'habitacle. Puis, je le coupe si nécessaire.
- Je mets la clim quand la température extérieure est supérieure à celle de l'habitacle. Puis, je le coupe si nécessaire.

C'est une simple question de logique et d'habitude. C'est un réflexe très facile et rapide à acquérir.

Autre argument:
J'habite une région (PACA) où la clim est indispensable et a diminué le nombre d'accidents sur les routes ainsi que les malaises:

En effet,
pendant les années sans clim, on ouvrait les vitres pour "aérer":

- Ce faisant, vous modifiez le coefficient "Cx" du véhicule, - faisons simple - la pénétration dans l'air de votre bolide: ça freine:

Ça freine parce que les vitres ouvertes modifient l'aérodynamisme de la voiture et créent des turbulences qui ralentissent...

Ainsi, de 0,2 l/100 de clim, on passe facilement à 0,3-0,4 l/100 km de surconsommation.

- De plus, on se "dessèche" et il faut s'hydrater plus souvent (arrêts et redémarrages...), et on consomme encore plus. Sans compter la ventilation à fond (qui consomme du courant, donc, du carburant).

- On peut faire des malaises par déshydratation mais, plus souvent par hyperthermie (coups de chaleur), l'habitacle étant un local de faible dimensions qui se réchauffe rapidement.
Certaines personnes, notamment des enfants, ont fait des convulsions, et des adultes ont souffert de troubles de la vision, voire d’hallucinations, au volant.

- De plus, il est prouvé que la température élevée mène à la somnolence. Alors, en plus, si vous vous êtes levé de bonne heure pour partir en vacances...!
Un habitacle surchauffé équivaut à 0,5 gr/l d'alcool dans le sang...

- Enfin, combien d'accidents dus à la gentille petite guêpe qui est entrée par la fenêtre?

En conclusion, la clim est un progrès qui, comme tous les progrès, doit être utilisé de manière logique et raisonnable:

- Utilisez le chauffage pour chauffer et la clim pour refroidir:trop facile de laisser le bouton "CLIM" appuyé en permanence.
- Déterminez votre température de confort et vous y tenir
- Évitez les différentiels thermiques responsables des inconvénients connus.

Quant au surcoût?
Il reste encore à démontrer dans la pratique dynamique, car la théorie de laboratoire, en statique, est très loin de l'utilisation réelle et de l'impact annoncé:
Consommation +++? quand on modifie le Cx... qu'on s'arrête plus... pas sûr.!!!

Enfin, côté sécurité, il n'y a pas photo.

La clim dans certaines régions?
Si c'est pour la substituer au chauffage, c'est très critiquable, me semble-t-il..

Sinon, faut qu'on m'explique...

Fauconmesplix
.[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fauconmesplix.forumactif.org
 
La clim, en voiture !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAUCONMESPLIX... :: Environnement, Ecologie-
Sauter vers: